jeudi 29 novembre 2007

Road-Trip-O-Plop

Il y a quelques mois de cela, Benja et moi même sommes allé a la quête du Plop au Puy en Velley.
Deux objectifs dans ce voyage, trouver un appartement pour Benja et dormir chez l'habitant.
Contrat remplis.
L'endrois bien que perdu est une ville avec une petite ambience médiéval. C'est charmant.
Toujours est il que voila notre carnet de route vidéo de notre périple.


Le Plop du Puy en velley vaux le détour.




Eternal Sunshine of the Plopless Mind

Identit-o-Plop

Bonjour, j'ai 24 ans et 164 jours,.
Je me souviens être né un samedi, dans les derniers jours du printemps.
Depuis ma naissance se sont écoulés 293 mois, 8930 jours et 275 semaines.
Mon prochaine anniversaire sera dans 201 jours, mais je n'inviterais personne, parceque je n'aime pas les gens.
Mon signe du zodiaque chinois est le Sanglier, alors qu'en France c'est Gémeaux.
Ma planète est le Mercure, mais je ne vois pas a quoi cela me sert, parceque je n'irais jamais.
Mes couleurs sont le jaune et le violet, bien que ce ne soit pas mes préférés. Qui a décidé ca ?
Mes pierres sont le topaze et agate.
Et enfin, mon chiffre de naissance est le 9.

Voila. Ca, c'est moi.
Et dans 70 jours je feterais mes 9000 jours ! Je vous convie donc tous a venir avec moi dans deux mois a feter cet évenement.
Le lieu est encore tenue secret, mais durant les semaines qui suivrons des indices serons donné pour le découvrir.

En attendant ce jour, un peu de musique expérimental :

Mother Fucker - Gen's Band
Nyco


Le cannabis c 'est mal, prenez des acids - Gen's Band
Nyco, Kin & Sancho


"Finding it so Plop."
Bronsky

mercredi 28 novembre 2007

A piece of my Plop

Marcel Achard disais : "Certaines femmes font le malheur de dizaines d'hommes. D'autres s'acharnent sur un seul : ce sont les femmes fidèles."
C'est peut etre pour genre de remarques profondes et subtiles que ce dramaturge et écrivain français du 20 eme siecle est aujourd hui complement oublié.

Dans quelques années le monde oublira probablement le Gen's Band ...
Peu importe, pour l'instant on est la, profitons en !



A bientot, et n'oubliez pas, si vous entendez parler d'un plan taf, je suis toujours libre en ce moment ...
Feel Plop

lundi 26 novembre 2007

How-I-Met-My-Plop #2

Un jour, en 2028, j'aurais une fille et je continurais à lui raconter des histoires :

"-Allez Charlotte, c'est l'heure du dodo maintenant. Tu bois ton verre de Band-lassi et tu file au lit.
- Mais Papa, il est 4h00 de l'aprés midi, pourquoi je dois me coucher à cette heure ci ?
- Parceque les amis de Papa viennent à la maison ce soir. Comme on va faire la bringue toute la nuit, il faut que tu tiennes le coup du haut de tes 5 ans.
- Nicolas va encore devenir tout rouge ?
- Oui trés probablement. Au fait, je t'ai raconté la fin de son aventure avec sa vache Paquerette ?
- Non, mais je n'y tiens pas vraiment tu sais ...
- Pour rappel, Nicolas etait devenue trés riche en coupon de réduction grâce aux gras gracieux de vache. Au fil du temps, des sentiments profond et sinceres sont nés entre Paquerette et Nicolas.
Aprés avoir remporté le titre Européen, ils partirent au USA pour concourire au titre mondial ! Le concours se passait au Texas, le nombre de visiteurs fut record cette année la, pas moins de 70 000 personne s'etaient rendu sur place. N'avaient ils rien de mieux a faire ? Surement. Le site etait aussi grand de 5 fois le stade de France.
Paquerette fut acueillie comme une princesse et soigné comme une reine. Nicolas etait affairé a gauche et a droite, à remplire des formulaires, signer des contrats, faire caca, répondre aux nombreux appels téléphonique.
Les offres pour des spots de pubs pleuvaient. Ne trouvant plus le temps pour en prendre avec Paquerette, stressé et anxieu, il sombra dans la drogue...
Non, je plaisante. Mais c'etait pourtant vrai qu'il délaissait sa vache. De son coté, Paquerette rencontra un jeune et viril taureau texan. Ce fut le coup de foudre immédiat. C'est comme si le destin les avaient réunie.
La légendes dis que leurs ébats amoureux fit trembler les murs...
La suite est triste Charlotte. Nicolas venant annoncer à Paquerette l'heure de son passage devant le jury surpris le couple bovin franco-américain en pleine chevauché fantastique.
Cette affreuse et tromatisante image ne s'effacera jamais de l'esprit de Nicolas.
Alors, il fit ce que tout homme aurait fais a sa place. Il echanga tous ses coupons de réduction contre le taureau qui jouais les DonJuan avec sa Paquerette et le castra sans autre forme de procés.
On dis que le taureau, qui s'appellais Jean-Bernard, finis sa vie sous les ponts de Chicago a jouer de l'armonica.
Nicolas ramena Paquerette a la maison, mais quelque chose s'etait brisé entre eux.
Quelques semaines plus tard, à l'abatoire, Nicolas versa une larme en voyant Paquerette débitée en morceaux. Et en signe d'amitié et de fraternité, il donna une part a chaqun de ses amis les plus proches.
Moi, c'est different, j'ai du piquer une part, mais cela, c'est une autre histoire ...
- C'etais super Papa, tu peut sortire de ma chambre maintenant ?
- Oui bien sur, je te laisse. Bisous
- Au fait Papa.
- Oui ma chérie.
- Si le fils de Kin viens ce soir, tu peux arréter de nous dire qu'on va se marrier quand on sera grand ? Ca me gene un peu.
- On en reparlera plus tard, bonne sieste Charlotte."

Cet aprés midi la, Charlotte dormis si profondement qu'elle ne s'appercue même pas qu'on lui peignais le visage avec Bronsky.

Haaaa nostalgie ...

Feel Plop

vendredi 23 novembre 2007

Physiqu-o-plop

La recherche du Plop doit aussi passer par la définition physique :

"Plouf ou plop ?
Quoi de plus banal que le "plouf" que l'on entend lorsque l'on jette un caillou dans l'eau, souvent associé à des éclaboussures. Mais parfois, au lieu d'un plouf, on entend juste un petit "plop", et le caillou coule presque sans déranger la surface.

Qu'est ce qui distingue ces deux cas ? Les chercheurs du laboratoire de physique de la matière condensée et nanostructures (CNRS/ Université Lyon 1) ont montré que la vitesse d'impact du caillou doit dépasser un certain seuil pour que l'on entende un plouf, produit par la fermeture de la cavité de l'air entraîné lorsque le caillou pénètre dans l'eau. Jusque là, rien de très surprenant.


Le plop (à gauche) et le plouf (à droite): la seule différence entre ces deux cas
est l'état de surface des billes, qui arrivent à la surface à la même vitesse

Le point le plus remarquable de leur travail est ailleurs, à savoir que la valeur du seuil de vitesse dépend de l'état de surface du caillou. En d'autres termes, une bille hydrophile (qui attire l'eau), par exemple une bille de verre parfaitement polie, ne fait qu'un petit plop, même à grande vitesse, alors qu'une bille hydrophobe (qui repousse l'eau), par exemple une bille recouverte d'un revêtement de silane, de quelques nanomètres d'épaisseur, produit un gros plouf quelle que soit la vitesse d'impact. Les chercheurs ont fait l'expérience avec deux billes, dans les mêmes conditions de vitesse (voir la figure).


Ainsi, les caractéristiques des impacts sont contrôlables par des modifications à l'échelle moléculaire de la surface de l'objet solide. Que de tels détails microscopiques déterminent des phénomènes macroscopiques était inattendu, car cela va à l'encontre des explications qui prévalaient jusqu'ici en physique pour décrire ces phénomènes. Etre capable de contrôler la formation de cavités d'air, surtout quand elles sont indésirables, comme lorsque les navires fendent les vagues, devrait s'avérer utile."
Source: CNRS
Illustration: © L. Bocquet - CNRS 2007

Article paru sur http://www.techno-science.net

Et pour lire ce sympatique article, quoi de mieux qu'une petite friandise musicale ?


Zerbibi - Gen's Band
Nico, Kin, Sancho


Vous en reprendrez bien un peu ?

Enter in the Plop - Gen's Band
Nico, Kin, Sancho

Allé les amis,
le Fil du Plop est trop court pour ne pas en profiter.
Bon Week-End.

jeudi 22 novembre 2007

How-I-Met-My-Plop

Un jour, en 2028, j'aurais une fille et je lui raconterais des histoires :

"-Charlotte, ma fille je vais te raconter une histoire. Il etait une fois, une vache nomé Paquerette. Et tu sais pourquoi on l'appellait Paquerette?
- Non, je ne sais pas Papa ...
- Parcequ'elle etait jolie comme une Paquerette.
- Haaa ... c'est tellement passionant Papa.
- Oui je sais. Et donc, Paquerette, la jolie vache etait la plus belle et la plus grasse de tout le troupeau. Tellement belle que le berger, le fier et joyeux Nikola, l'emmenna aux concours de la plus belle vache du canton. Et devine quoi ?
- Attend que je reprennes mon soufle Papa, tout cela est d'un trépidant ...
- Tu fais deja de l'ironie a ton age ? Tu dois tenir ça de ta mere. Je reprend.
Paquerette gagna largement le concours. Nikola remportant pas moins de 20 euro de remise sur le tout nouveau epeluche patate. Bien décidé a participer plus pour gagner plus, Nikola le berger fit participer sa vache aux concours du canton voisin, ensuite a la région, à la France, et même a l'Europe. Remportant les prix les uns aprés les autres.
Nikola nageait dans les coupons de réductions sur des objets tel que des presses purés ou des seche cheveux pour chevaux.
L'heure du concours mondial etait viendu.
Tout ce voyage travers l'Europe avais rapproché Nikola de Paquerette. L'amour nouveau pour son bovin fit naitre en lui un sentiment de culpabilité. Faire concourir sans repis sa vache dans un but purement materiel le répugnait.
Alors qu'il remettait tout en cause, il vis dans l'oeil de sa vache un eclair. Un eclair qui voulait dire : Ne lache pas mon vieux, pas maintenant, on va allé jusqu'au bout !
Une larme coula sur la joue de Nikola.
Décidé plus que jamais à aller jusqu'au bout de ses rêves Nikola, l'homme qui avais rendu toute sa gloire à la Moldavi en remontant a lui seul le taux de naissance de 50%, se rendait avec Paquerette, la plus jolie vache de toute l'Europe, au USA.
Le titre mondial etait a porté de main. Mais ce fut le drame.
- C'etait quoi le drame Papa ?
- Alors dés que ca part en couille, toi te plais hein ? Je te raconterais la fin quand tu aura finis la part de Paquerette qui te reste dans l'assiette..."

Charlotte, toi et moi allons vivrent de grand moment Pere-fille. Je le sens.

"- Dis moi Papa
- Oui ma fille
- Pourquoi tu te parlais tout seul quand t'etais un hippy qui voulais faire du hip-hop ?
- Un jour, je t'expliquerais comment j'ai rencontré le Plop."


"Your Plop is somewhere in your heart ..."
Un mec que j'ai rencontré hier.

mercredi 21 novembre 2007

Plop-o-Sage #3

La final de la historiéta :

"20 ans s'écoulèrent de nouveau. (nda : c'est exprés que je ne racontes pas tout ce qu'il c'est passé en 20 ans, sinon ce serais trop long. Merci de votre compréhention.)

Jean Claude, suivie d'une foule d'au moins 50 000 personnes, selon la police, retrouva son Maitre.

"Maitre, c'est moi ! J'ai sauvé les pauvres et les orphelins, libéré des continents entier sous l'oppression et la tyranie des multinationales, batit un monde mieilleur de paix et d'amour. Les gens derriere moi, ce sont des fidéles, enfin une partie. Ceux la, je vous les offre, cadeau. Ca me fais plaisir."

Le Maitre n'eu aucune expression. Si le marbre avais un visage, ce serais celui du Maitre. Il continua de marcher tranquilement. Jean Claude ordonna aux fidéles de batir un temple pour son Maitre. Tous ce mirent au travailent et en deux mois, selon les architectes, le temple fut construit. N'importe quel pyramide, monument inca ou tempe grec auraient fais office de latrine a côté.

Le Maitre refusa cathégoriquement d'y prété attention et fis bien comprendre qu'il ne voulais plus que des gens jouent les domestiques chez lui.

Grosse remise en question pour Jean Claude du coup. Face à terre, embrassant les sandales du Maitre, Jean Claude le supliais de lui expliquer ou il avais fauté. Ettonement Taopaïpaï ne fut pas long a convaincre cette fois ci. Ils n'etaient pas sous l'"Arbre" et ca n'as pas parru déranger le Maitre :

"Regardent ces gens. Ils sont con. A ton image. Prisonier du bonheur que tu leur a montré comme meilleurs. Fout leur la paix."

"Mais ! J'ai fais ça pour eux ! C'etais de bonnes intentions. Que dois je faire Maitre ?"

Le Maitre le regarda droit dans les yeux :

"La vérité est ailleurs ..."

Trop baleze le Maitre, pensa Jean Claude. Il partie s'enfermer dans sa cellule. Coupé du monde avec un pichet d'eau et un bout de pain par jour, il médita 10 ans. Interrompu par l'annonce de la mort du Maitre.

Jean Claude s'approchat du lit de Taopaïpaï mourant.

"Maitre durant ma retraite, je me suis élévé sur un plan de conscience superieur, entrer en contact avec des êtres vivant dans d'autres dimentions. Truc de ouf quoi."

"Je dois te reveler un secret. Trois fois j'ai du rompre mon serment de silence par ta faute. En t'envoyant a l'autre bout du monde je pensais être tranquile. Je devais respecter ce pact conclu avec Boudha. T'as niqué mon karma, je n'ai pas pu respecter mon voeux, du coup je serais réincarné en cailloux. Si tu veux devenir Sage, petit con, apprend à fermer ta gueule."

Fin. "

A noter que la fin justifie les moyens, certe, mais c'est souvent le début de quelque chose de nouveau et de trés prometteur.

"La volupté unique et suprême de l'amour gît dans la certitude de trouver le Plop. Et l'homme et la femme savent de naissance que dans le Plop se trouve toute volupté. "
Charles Baudelaire, extrait des Journaux Intime

mardi 20 novembre 2007

Plop-o-Sage #2

La suite dé la historia :

"20 ans s'écoulèrent.

Jean Claude revint voir son Maitre.

"J'ai fais 10 fois le tour de la Terre. Elle est ronde et bleu. J'ai vue tout ce qui est possible de voir. Vécu en harmonie totale dans la nature. Intégré dans toutes les civilisations. Entendu toutes les musiques de tous peuples. Gouter tous les mets de chaque pays..."

Taopaïpaï Le Sage continuais de marcher sans rien dire, mais d'un pas insensiblement plus rapide.

"Je dois vous avouez quand même quelque chose Maitre. Je ne me sens pas plus sage qu'avant de partir. Franchement. Entre nous."

Le Maitre se retourna face à son éléve et lui fis signe de se taire et de rester ici.

"Attendez Maitre je vous ai ramené des souvenirs ..."

Jean Claude resta seul dans la plaine. Il réfléchie. Lontemps. Rien ne vins. Il recommenca. Toute la nuit. Quesqu'y n'avais pas marché dans son voyage ? Il fallais que Taopaïpaï, son Maitre adoré, lui explique absolument. Il avais de la barbe, bue de la biere et vue des femmes nues, il etais pret a tout. Il devais savoir.

Le lendemain matin une vache mis bas d'un petit. On l'appella Bruno, comme sa mere. Jean Claude suivie toute la journée Taopaïpaï dans l'espoir que celuici reponde à sa question. L'éléve se mit à faire tout ce que faisais le Maitre. Réelement tout. Aprés 3 mois de partage de couche, de douche et de toilette, Taopaïpaï ammena Jean Claude sous le même arbre que 20 ans auparavant.

"Si le voyage ne t'as rien apporter, c'est que tu n'as rien apporter au voyage. Tu as cru voir mais tu as seulement regarder. Tu n'as rien donner, donc tu n'as rien eu en retour. Va et donne tout ce que tu es à la Terre."

Jean Claude était scié. C'etais pas un Maitre Sage pour rien Taopaïpaï. La source de la Vérité coule dans ses mots. C'est pour ça qu'il les retient. Pour ne pas éblouire le monde. Admiratif, l'éleve qui voulais devenir Maitre s'en alla pour de nouvelles aventures."

J'ai la joie d'être au regret de vous annoncer que cette musique peut influencer le cours de votre vie.


Mystic Sound Of New Generation - Gen's Band
Nico(acid)& Sancho(champi)


Le Plop est comme on le fait.
Alphonse Allais, extrait de Vive le Plop !

lundi 19 novembre 2007

Plop-o-Sage

Pour commencer la semaine, je vous propose une histoire :

" Dans les verdoyantes plaines tibetaine deux moines marchent silentieusement. Le plus vieux est un Sage, nomé Taopaïpaï. Le deuxieme est son jeune éléve Jean Claude. Jean Claude se questionnne beaucoup sur tout ce qui l'entoure. La vie est un mystere que je veux résoudre, dit il. Le but de sa vi est de devenir Sage a son tour. Depuis le début de son enseignement, qui consiste surtout en de longue marche silentieuse et de médiation, jamais Jean Claude n'avais entendu la voie de son Maitre. Il ne parlait pas. C'est tout.

Jean Claude avait appri énormement de ce silence mais maintenant il etais temps, pensait il, de parler concrètement des choses :

"Maitre, je sais combien votre parole est présieuse et je me sens pret a recevoir un nouvel enseignement. Je vous en prie dite moi quelque chose. Quel est le chemin pour devenir Sage ?"

Le Maitre ne pris pas la peine de tourner la tête et continua de marcher.

Jean Claude était décidé, il etait grand maintenant, il commencais même a avoir de la moustache. Il devais savoir. Il insista.

Le Maitre ne dis mot.

Pendant la journée qui suivit Jean Claude continuait de le supplier jusqu'au soir. Pendant la semaine et ainsi de suite pendant un mois.

Le Maitre commencais à avoir les boules severe. Il l'emmena sous un arbre, l'assi et lui fis signe de se taire. Il allais parler ...

"Pour devenir un grand Sage, tu dois parcourir le monde, le découvrir le plus profondement, afin de te connaitre sincerement et d'etre en paix."

La dessus, il s'en alla, laissant Jean Claude cloué. Le Maitre avais parler, il devais partir sur le champ a la découverte du monde.

20 ans s'écoulèrent."

La suite, la prochaine fois.

En attendant tout sauf de la music :


Comme un rire d'enfant par le Gen's Band
Nico & Sancho

Do The Plop, Not The War.
Churchill

samedi 17 novembre 2007

I am Plopri

Une grande artiste de la variétée francaise disait :
"
Ca y est c'est le week-end
Vive les super week-end
C'est comme ça qu'on les aime
Faire le plein d'énergie,
C'est comme ça
C'est le week-end"

Et comme je suis totalement opposé a l'anglicisme, j'ai décidé de réecrire cette chanson en bon francais.

" Nous voila rendu en fin de semaine
Vive les fins de semaines joyeuses
C'est comme cela que nous les aimons
Se ressourcer d'energie,
C'est comme cela
Ce sont les fins de semaines"

Ca rime moins, mais c'est plus mieux du francais, fuck
l'anglicisme.


Voila donc une soirée au top du Plop. Cliquez donc ici.
En plus, y a plein de copains dans la vidéo, mais c'est tous des cons.
Sauf un ...


"So what, where is the famous Plop Spirit ?"
Jonny Deep. (Si, je vous jure)

vendredi 16 novembre 2007

Worl-Of-Plop

Durant mon aventure extraordinairement quotidienne aurais-je confondu ma quête du Plop avec celle du taf ?
Je ne sais pas, trés probablement. Mais esque mon taf ne ferais pas partie de mon Plop d'une maniere ou d'une autre ?
C'est un tout.
Dans mon Plop perso, il y a un taf de rêve.
Dans mon Plop perso, il y a mes potes.
Dans mon Plop perso, il y a la fille.
Dans mon Plop perso, il y a une R5 automatique.
Dans mon Plop perso, il y a un voyage.
Dans mon Plop perso, il y a de la magie.
Dans mon Plop perso, il y a de l'aventure.
Dans mon Plop perso, il y a assez de frics pour faire des trucs créatifs.
Dans mon Plop perso, il y a ma vie de rêve en fait.

Et vous y a quoi dans votre Plop perso ?

Dans mon Plop perso, il n'y aura jamais ca.


You have to find your personal Plop.
This is the way my friend.

mercredi 14 novembre 2007

Grev-o-Plop

Aujourd'hui. Rien.



Feel Plop.

mardi 13 novembre 2007

Lettre de Motivo-Plop En Chantaaaaant !!!

J'ai voulu bien faire cette fois ci.
J'ai surfé sur le net tel le surfeur d'argent dans l'infinitée de la galaxie, à la recherche de conseils pour réussire ma lettre de motivation.
J'ai voulu y mettre ce "petit plus" qui m'aurais distingué des autres candidats.
Quelquepart, c'est réussi. Je me suis complement distingué.
Entre un future patron de plus en moins ...

"Pour
réussir votre lettre de motivation, vous devez trouver le "plus" qui vous distinguera des autres candidats. Il ne s'agit pas seulement de reprendre l'énoncé de l'annonce et les caractéristiques du poste, vous devez apporter les preuves que votre profil correspond au poste mais surtout que vous êtes la "perle rare". Le recruteur voit des centaines de candidatures par jour et il consacre moins d'une minute par courrier, autant vous dire que la rédaction ne doit pas être un acte anodin si vous voulez maintenir vos chances d'être convié à un entretien d'embauche."

Pour voir mon "petit plus", cliquez donc ici

In Plop we trust.

lundi 12 novembre 2007

Un Freestyle Hip-Plop

Quand Iggy Plop chante : "Je veux être ton chien". Personne ne dis rien.
Quand Morrison dis qu'il est le Roi Lezard, la encore personne ne bouge.
Si Manu Chao chante qu'il est un clandestin et qu'il aime l'alcool, le sexe, et la marijuana, ca ne choque toujours personne.
Alors pourquoi, quand moi je tape un freestyle dont l'essence hiphop brillera un jour jusqu'au sommet eternel, y toujours personne certe, mais pour m'embaucher ?

Fais-je peur aux honnetes gens ? Derangerais-je les moeurs établies ?
Je ne sais gere, et puis en réalité, je m'en cogne.

Patron, je ne te connais pas, mais je ne t'aime deja pas.

S'il vous plais, si vous avez encore un peu de respect pour ce qu'il reste de HipHop dans le monde, ne cliquez ici.
Instru : El Ronito

Believe in your Plop ...

samedi 10 novembre 2007

New Virus

J'ai recu ce mail ce matin, il m'as semblé important de vous le monter a mon tour.

Attention ....
Il existe un nouveau virus. Son nom de code est 'travail'. Ce virus détruit totalement votre vie privée.
Si vous devez vous trouver en présence de ce virus 'travail' partez immédiatement et rendez-vous dans le bar le plus proche en compagnie de deux amis.
Commandez trois bières, ou une Margarita, ou encore plusieurs 'babies' et répétez l'opération de 10 à 14 fois.
Vous verrez alors que le 'travail' a été complètement effacé de votre mémoire.
Transférez ce message d'alerte immédiatement à au moins cinq amis.
Si vous vous rendez compte que vous n'en avez pas cinq, cela signifie que vous êtes déjà infecté,
et que le virus 'travail' contrôle votre vie toute entière. Ce virus est mortel !!!
PS : Les ouvriers communaux, la poste, les militaires, les fonctionnaires, les gendarmes, les policiers et les douaniers sont immunisés naturellement contre ce virus !!

Don"t work, just Feel Plop

vendredi 9 novembre 2007

Misenabim-o-plop

L'eternité, c'est comme le chomage, c'est long. Surtout vers la fin.
Les moments de errance créative, de divagation artistique sont fréquentes. Je dois faire face a cette épreuve la tête haute.
En mode rien na Plop, voici une nouvelle preuve de ma folie.

Don't clik here.

One day, my friend, one day. Everybody will feel Plop.

jeudi 8 novembre 2007

Une bande de gens qui font de la music

C'est l'histoire peu commune d'une bande de gens qui font de la musique.
Certain disent que ce n'est même pas un groupe de musique, d'autres affirment que ce groupe n'as jamais existé.
Des gens qui jugent des gens en fin de compte, c'est toujours la même histoire.
Les gens sont des cons, voila pourquoi le Gen's Band ne mourra jamais. Parceque la connerie, c'est eternel.


Gen's Band : J'aurais voulue
Lyrix : Vinz
Gratte : Nico
Voix : Nico feat. Sancho


May the Plop be with you ...

mercredi 7 novembre 2007

Crise d'Eg-o-Plop

Chez moi hier soir à minuit, le téléphone d'Aldo sonne (Aldo : entre autre l'ancien parrain de tout le cartel de la banlieu Sud.)
"Moué ... C'est sa facon si personnel de dire : allo. Quoi ?! T'es pas touché au moins ? Qui a fais le coup ? T'as vue des visages ? Bouge pas on arrive."
Aldo se tourna alors calmement vers moi. Aldo est un homme trés calme.
"-Glom's est tombé en vélo, il faut y aller.
- Oui mais moi je voudrais dormir, parceque demain je cherche du travaille trés activement.
-Trés drole, allé on y va.
- Nan mais sans rire, quesque tu veux qu'on y foutent qu'il se soit vautré en vélo. Il veux qu'on lui installe des roulettes a minuit ?
- Ce n'est pas ca qui m'inquiète, c'est qu'il dit s'etre déplacé la rotule du coude.
-Et alors ?
-T'as une rotule au coude toi ?"
Alors, on y est allé. Glom's avais effectivement eu raison d'appeller. Bien qu'effectivement sa rotule du coude soit toujours au bonne endrois, vu sa tronche il avais du se péter autre chose.
Donc, aprés avoir fais le tour de 4 hopitales, on en trouve un qui veux bien s'occuper de lui.
Vive les urgences francaise. C'est un véritable bonheur.

Tout cela pour présenter une nouvelle vidéo. J'avais le choix entre ma haine vis a vis des diaporama en .pps qu'on envoie par mail ou cette folle aventure au urgence qui nous mena jusqu'a 3h du matin.

Ne cliquez pas ici


Hey, remember, don't stop to Feel Plop

mardi 6 novembre 2007

Plop-o-dette

J'ai une dette envers l'Etat.
Comme je l'ai laissé entendre sur mon dernier poste, je suis au chomage. Et, je touche des sous pour ça !
Vive la France.
Jusqu'au jour ou j'ai reçu cette lettre de somme trop perçu. Coup dur.

Ne cliquez pas ici

Anarchie Vaincra.

lundi 5 novembre 2007

Le Plop-o-Chomdu

Pour continuer mon aventure, j'ai besoin d'argent. Non, je ne parle évidement pas de dons de votre part, mais d'un ... le mot me fais mal au coeur.
J'ai besoin d'un boulo, un taf, un job mais plus simplement de fric.
Je laisse ma place a tous les chomeurs de la Terre, si on donne du fric pour ne pas travailler.
L'innactivité pese sur le quotidien et ca rend lourd.
Es une escuse pour la vidéo qui suis ? Chercherais je a me justifier ?
Je ne sais pas.
Toujours est il que voila : ne cliquez pas ici
Cela dis, cette vidéo prouvera sans conteste mon flow hiphop.
Ou pas d'ailleurs ...

Feel Plop For Everybody

samedi 3 novembre 2007

Feel Le Plop

Aprés les définitions, je me suis dis que l'un des meilleurs moyen de se représenter ce que pourrais être le Plop c'était de donner des exemples personnel et concret.
C'est a dire, des moments dans ma vie ou je ressend le Plop au top de ce qu'il peut etre.
La liste qui suit n'est pas finis, je n'ai choisi qu'un extrait pour plusieurs raisons.
La première est de ne pas confondre "ma" vision du Plop et celle qui sera la votre, la deuxième est surtout pour vous donner la possibilité de laisser en commentaire VOS moments plopesque.

- La fumée la toute première taffe de la toute premiere cigarette du matin dans ma bouche fraichement imprégné du gout de café chaud.
- Durant une fraction de seconde, stoper le flot de mes pensées.
- Mes nouvelles chaussures dont l'esprit hiphop n'est pas encore reconnue.
- L'instant court et puissant de liberté et de sensation d'avoir fais les choses bien que l'on ressent juste aprés avoir fais le caca du matin.
- Les levres de ma douce amie posées sur les miennes.
- Lorsque la musique diffusée par la radio en voiture est syncroniser avec sa facon de conduire.
- Les discutions sans fin et enfumée autour d'un thé.
- L'instant entre le sommeil profond et le reveil total.
- Se souvenir d'un truc agréable qu'on avais oublié.

Et vous ?