jeudi 16 avril 2009

La Queste du Plop - Chapitre Hun.

Oyez, oyez ! 
Vous, oui, vous. Lecteur de ce carnet de voyage qui décrit la vie d'un jeune banlieusard en quête du Plop. Nous avons essayé de découvrir tout au long de ce blog les multiples facettes du Plop.
Mais soyez sur que la quête Plop fut de tout temps une question existentiel, spirituel, métaphysique même ! 
Ecris a 4 mains, laissez vous entrainer par ce recit héroique et fantastique qui vous entrainera au temps des Francs, des Barbares, de l'Empire du milieu. Plusieurs héros de par le monde vous ferons trembler, sursauter, sourire et peut être même pleurer ...  

Bienvenue dans le monde de :

la Queste du Plop

Chapitre Hun :

Hiri Kantichi quitta la petite ville de Nagasaki au milieu du printemps.

Le soleil irradiait et les champignons profitaient des dernières rosées matinales pour s'épanouir.

Il se rendait à Tokyo où l'empereur Mawachi Gueri Dantafas l'avait convoqué.

On ne pouvait le faire attendre et Hiri se hâtait. Il ne pourrait hélas s'arrêter à l'auberge d' InSan se bâfrer de sashimis au poulpe et au wasabi.

L'entretien fut bref, le Fils du Ciel n'aimant s'éterniser et préférant se restreindre à de simples apparitions. Ballonné par son repas précédent, Mawachi Gueri laissa échapper quelques vents divins éloignant ainsi un chrysanthème flottant sur le lac (notez les références !)

- Hiri Kantichi ! Lança t-il.

- Oï ! Répondit ce dernier en s'inclinant.

- Notre quotidien nous ennuie. Il nous manque l'ultime bienfaisance du Plop.

Pars pour l'Empire du milieu et recherches-y Fou Fouhn. Sa grande sagesse saura t'éclairer dans ta recherche.

Et maintenant, casse-toi !

Ainsi fit Hiri Kantichi. Il se rendit sur la cote occidentale du Japon, cherchant un navire pour la Manchourie.

Il se renseigna auprès d'un pécheur qui reprisait un filet.

- Noble capitaine ! Je recherche une embarcation pour la Manchourie…

- Oh ! Avec les Tatares en mouvement juste à la frontière ?! Te sens-tu bien noble samouraï ?

- Les Tatares ?

- Oui, les Mongoles, si tu préfères. La terrible tribus de Gerri Khan sévi le long de la frontière de Chine pendant que celle de l'infâme Garbidjh Khan remonte en Sibérie !

Trouve-toi un autre pigeon.

- Combien me vendrais-tu ta barque ?


***


Olaf Olafson regardait les montagnes d'eaux debout sur son embarcation.

Le vent gonflait la voile et le drakkar filait vers l'ouest perdu dans le désert océanique.

Pour tout dire, Olaf Olafson se les gelaient sans parler du mal de mer qui ne l'avait pas lâché depuis le départ.

Il avait quitté son Iceland natale pour rejoindre le Groenland à sa majorité.

Il devait retrouver son père qui était parti conquérir les territoires du Nord.

On parlait d'un territoire au delà des mers regorgeant de richesses…

Franchement, il aurait préféré rejoindre son oncle dans les terres du Sud.

Lui, il avait la Gaule, lui !


Olaf Olafson semblait oublier que la Gaule, devenue entre temps province romaine, était maintenant une partie du royaume des Francs,

Francia, qui bien plus tard donnera, notamment, l'état Belge.

Thibault de Rebourg chevauchait nonchalamment vers Senlis, siège du royaume. Il accompagnait deux écuyers Wisigoths, Awozborne et Gotnofing Toulouse, fils du Seigneur du même nom.

Ils se rapprochèrent de Roissy, connu pour ses élevages intensifs de cochons.

Les porcheries n'existant pas encore, le brevet sera déposé trois ans plus tard, on appelait cet endroit "l'aire aux porcs" de Roissy.

La silhouette du château fut bientôt en vue et Thibault se réjouit. Dame Rosemonde de Montplaisir l'attendait.

Il pourrait lui déclamer ces vers qu'un troubadour catalan lui avait appris. Il irait trouver "Trou-Vert", le trouvère du Roy pour lui demander de jouer ce morceau devant sa promise.

Merlu et Merlan, les deux enchanteurs officiels se livraient devant les remparts à quelques décoctions médicinales et alchimiques ou tout simplement, un bon pot-au-feu…


***



Fin du chapitre.

Retrouvez les aventures d'Hiri, Olaf et de tants d autre personnages dans les prochains jours.


Feel Plop

Aucun commentaire: