dimanche 17 mai 2009

Un Plop pour mes Plotes

En écoutant "les chroniques de la haine ordinaires" de feu le génie Desproges. J'ai été impressionné par "l'humanité" dans le quel il donne une définition de l'amitié comme peu d'autres avant lui.
Je vous la livre tel quel.

L'humanité. 10 mars 1986

J'aime beaucoup l'humanité.
Je ne parle pas du bulletin de l'amicale de la lutte finale et des casquettes Ricard réunies.
Je veux dire le genre humain.
À bien y réfléchir, on peut diviser l'humanité en quatre grandes catégories :
Les amis se comptent sur les doigts de la mains. La carectéristique principale d'un ami est se capacité à vous décevoir. Certes, on peut être légèrement déçu par la gauche ou par les performances de l'AS Saint-Étienne, mais la déception profonde, la vraie, celle qui peut vous faire oublier le goût des grands Saint-Émilion, ne peut venir que d'un véritable ami.
Les copains se comptent sur les doigts de la déesse Vishnou qui pouvait faire la vaiselle en applaudissant le crépuscule. Il règne entre [les bons copains] une complicité de tireurs de sonnettes qu'entretient parfois l'expérience du frisson.
Les relations se comptent sur les doigts des choeurs de l'Armée Rouge. Quand on n'a pas de glaïeuls, certaines relations peuvent faire très joli dans les soirées mondaines, à conditions qu'elles soient célèbres ou stigmatisées de la Légion d'Honneur.
Les gens qu'on connaît pas , les doigts nous manquent pour les compter. D'ailleurs, ils ne comptent pas. Il peut bien s'en massacrer, s'en engloutir, s'en génocider des mille et des cents chaque jour, il peut bien s'en tronçonner des wagons entiers, les gens qu'on connaît pas, on s'en fout.
Le jour de récent tremblement de terre de Mexico, le gamin de mon charcutier s'est coupé un auriculaire en jouant avec la machine à jambon. Quand cet estimable commerçant évoque aujourd'hui cette date, que croyez-vous qu'il lui en reste ? Était-ce le jour de la mort de milliers de gens inconnus ? Ou bien était-ce le jour du petit doigt ?


Pierre Desproges.

Décidasse aux amis, copains et autres relations.

Feel Plop

lundi 4 mai 2009

The Plop's Quest

Le chapitre trois du conte de la queste du Plop est dispo sur blog.

Je viens de finir ma semaine de droguée légale sous les différents cachetons anti douleur dans le cadre de mon opération d'arrachage de dents.
Cette phrase est très longue.
Et me revoila ! Youhou ...

Feel Plop